C’est brillant

Tommy Hansen, Sorgenfri, 47 ans. Il est né comme handicapé moteur. Il y a dix mois qu’il a un RotoBed® automatique.

J’ai un grand problème avec mon estomac et quelques fois la nuit cela ne se passe pas comme ça devrait. Avant, ça me posait un certain nombre de problèmes parce que je suis handicapé moteur. J’étais obligé de me sortir avec beaucoup de mal de mon lit et souvent c’était sali partout. C’était très dégradant et beaucoup d’effort parce que je devais le nettoyer moi-même.

En principe, je n’avais pas droit à un lit de soin mais comme on n’en avait pas besoin dans un autre lieu, j’ai eu la chance de l’obtenir. C’était un grand bonheur pour moi. Le matelas se tourne avec le lit, ce qui veut dire, si j’avais un malheur pendant la nuit, ça ne salissait pas tout le lit, mais ça restait sur le matelas. Cela me rend moins furieux et fâché parce que je le nettoie rapidement.

Je ne peux rien dire du mal sur ce lit. J’ai découvert moi-même que ça a plusieurs d’autres avantages pour moi. C’est tellement facile de sortir du lit sans effort et ça m’autorise de dépenser mon énergie pour des choses plus intéressantes. C’est brillant.

Les soignants sont également très enthousiastes. Ils n’avaient jamais vu un lit comme celui-ci avant et amènent souvent d’autres collègues pour le leur montrer.

En plus, c’est très beau. Bien sûr je sais que c’est un lit de soins, mais néanmoins ça ne doit pas ressembler à un lit dans lequel je vais mourir dans les six mois!

9 cas inspirants avec le RotoBed® automatique