Je me couche quand j’en ai envie

Peter Kristoffersen, 56 ans. Il est né comme handicapé moteur. Il habite dans le centre de soins Munkehatten à Odense.

Lorsque j’ai déménage à Munkehatten l’été dernier, j’ai amené mon propre lit. C’était un lit ordinaire. Je ne pouvais pas me lever seul, donc j’étais obligé d’attendre jusqu’à ce que le personnel avait le temps de m’aider. C’était l’horreur ! Je me lève volontiers de bonne heure.

Lorsque le personnel a proposé d’acheter un nouveau lit, je n’étais pas très heureux. Mais j’ai accepté de l’essayer pendant un certain temps. C’était difficile d’apprendre de le manipuler mais quelques jours après, je me suis levé tout seul. Lorsqu’ils sont arrivés pour me sortir du lit, ils ne m’ont pas trouvé. C’était trop drôle.

Et maintenant, en m’appuyant contre mon armoire et l’encadrement de la porte, je peux me hisser dans ma salle de bains sans aide. Je m’habille avant d’appuyer sur le bouton d’appel. Puis les soignants m’apportent ma chaise roulante et je pars chercher ma tartine avec de la confiture.

Je suis ravi de ce lit car je ne dois plus attendre. Le soir, les soignants me préparent pour la nuit et après je vais au lit quand j’en ai envie.

9 cas inspirants avec le RotoBed® automatique