J’étais sceptique en quelque sorte

Inger Pagh, 64 ans. Elle souffre de douleur dorsale fort et a des difficultés à allonger ses jambes. Elle vit dans un centre de soins à Lind.

Je n’ai pas demandé d’obtenir un RotoBed® – les infirmières jugeaient que c’était une bonne idée. J’étais sceptique en quelque sorte, mais je dois admettre que je suis heureuse avec. Avec mon ancien lit, les soignants devaient tourner mon dos pour arriver de me sortir du lit, ce qui était assez douloureux. Avec ce lit ici, je n’ai pas de douleurs dans de telles situations et quand je dors, c’est comme un lit tout à fait ordinaire!

9 cas inspirants avec le RotoBed® semi-automatique