C’est tellement facile

Gitte Clausen, chargée de changement de position et technologie dans la maison de retraite Teglgårdsparken à Kolding.

J’ai participé à la journée portes ouvertes de RotoBed® afin de choisir deux appareils pour le test dans notre établissement. Nous avons vu tout de suite que le RotoBed® semi-automatique était une très bonne option. J’attendais trois aspects de ce lit:

  1. Les habitants étaient moins dépendants et auront une vie plus digne.
  2. Les changements de position étaient beaucoup plus simples et moins fatigants physiquement pour le personnel.
  3. Dans de nombreux cas, on avait besoin que d’une seule aide à la place de deux.

Les trois attentes se sont réalisées maintenant et nous sommes enchantés aussi que des autres avantages. Mettre des chaussettes, par exemple. C’est quelque chose qui est devenu merveilleusement facile : On tourne simplement le lit et voilà. Dans le passé, il fallait retirer la barrière latérale, la mettre par terre, s’étirer jusqu’au pied du lit et, après avoir mis les chaussettes, enfin ramasser cette barrière latérale sur le sol pour qu’on puisse la fixer à sa place d’origine.

Mais le lit implique aussi les utilisateurs. Par rapport à l’utilisation des lèves-personnes ou d’autres machines, où les patients étaient passifs le plus souvent, ils participent plus dans tout ce qu’il se passe aujourd’hui.

Par ailleurs, ce lit épargne de défauts posturaux aux collaborateurs. Quand le soignant et le patient maîtrisent le changement de position ensemble, ils dialoguent en même temps. Quand il faut deux soignants pour ce changement de position, l’entretien se déroule automatiquement plus entre eux-mêmes pendant leur travail fatiguant. C’est la raison pour laquelle le patient n’était pas assez impliqué avant que nous avons eu ce RotoBed®.

Quand Elly était très fatiguée après une longue journée et prenait un peu l’air, et quand elle avait même des problèmes pour se bouger, c’était un travail très crevant pour nous de la coucher. Maintenant, elle prend son aide à la marche, va vers le lit, s’assoit et je peux tourner le lit de sa position assise à sa position allongée. Nous avons la possibilité de continuer notre conversation pendant tout le processus et moi, j’avais qu’à appuyer sur le bouton !

J’ai eu trois utilisateurs de RotoBed® semi-automatique pour l’instant et chaque fois, nous avons utilisé le lit d’une autre façon. Pour un patient, c’est très important surtout le soir et pour un autre, pendant la journée, quand nous l’utilisons en combinaison avec un lève-personnes au plafond etc. C’est exactement ce qui me plaît avec ce lit: Vous êtes obligés de réfléchir à l’adapter au mieux à la vie quotidienne de chaque utilisateur. Comme ça fonctionne la technologie de soin, il faut l’apprendre et vouloir travailler avec – et ensuite, on peut en profiter.

9 cas inspirants avec le RotoBed® semi-automatique